" Les 101 dalmatiens " dans " Tartinade-maison "





 Les 101 DALMATIENS




Petite anecdote


Vous connaissez le dessin aimé : « Les 101 Dalmatiens » ? Vous devez vous souvenir, si vous l'avez vu, d'une de ses scènes d'anthologie : dans la rue, les maîtres et leurs chiens sont toujours appariés. Une belle femme élégante et toute en fourrure ressemble à son caniche très apprêté (oui... c'est bien dans ce sens-là qu'on doit faire la comparaison!) ; une vieille dame promène son petit coker, ils ont la même démarche ; une femme au port autoritaire tient en laisse un roquet court sur pattes à tête de bouledogue , ils se ressemblent beaucoup...

Ce matin, j'attendais deux amies qui venaient me chercher en voiture. J'avais accepté de leur rendre le service d'emménager l'une d'entre elles dans on nouveau lieu de résidence et par conséquent, de l'aider à porter ses cartons. Il fallait que je puisse faire signe à mon amie afin qu'elle se gare à ma hauteur. Comme elle m'avait dit qu'elle conduisait une petite voiture gris métallisé ( un véhicule que je n'avais jamais vu puisqu'elle l'empruntait pour l'occasion), j'étais particulièrement scrupuleuse à détailler le visage des conducteurs qui parvenaient à ma hauteur et dont l'automobile correspondait le mieux à cette sommaire description.

En bas de la côte, j'ai vu un véhicule qui pouvait ressembler au sien. Alors j'ai levé la tête, me suis mise au bord du trottoir et ai attendu... patiemment, que l'engin en question arrive à ma hauteur. Je dis « patiemment » parce que je me suis rendue compte assez vite qu'il s'agissait d 'une voiturette, ces voitures qu'on conduit sans permis. Je suis restée là parce qu'un détail m'a intriguée : je ne voyais pas la silhouette du passager avant mais j'avais l'impression qu'il avait un visage étrange.

De fait, quand le véhicule arriva à ma hauteur, je n'ai pu m'empêcher de contenir un petit rire intérieur que j'ai fait exploser juste après son passage !
Le passager avant était en réalité un lévrier afghan (je connais bien ces chiens-là) : très longs poils, longues oreilles, long museau, immobile et impassible sur le siège. On aurait dit une personne:) Juste à côté de lui, le conducteur (un homme) lui ressemblait en tous points : un monsieur concentré et impassible, au visage maigre et aux très longs cheveux grisonnants : son portrait animal en tous points !

C'était drôle !
Je garde cette histoire pour l'insérer à l'occasion dans un récit mais elle est à tout le monde si vous en avez, un jour, besoin !:)

Lien vers l'extrait des «  101 Dalmatiens » https://www.youtube.com/watch?v=IwlQFoDcio0

Commentaires