LE CLAVECIN





Hier soir, un ami m'a raconté que lorsqu'il occupait, il y a de cela très longtemps, le poste de gardien d'immeuble, il lui est arrivé cette petite histoire.

Mon ami est un homme qui n'a jamais fait de longues études. Et même, il les a écourtées. Cependant, il n'a cessé de cultiver son goût pour la musique classique, musique baroque surtout. Il est devenu incollable sur le sujet.

A cette époque, il écoutait déjà beaucoup de musique et ses connaissances en la matière grandissaient de jour en jour. N'étant pas d'un naturel sociable, il était bien seul. Le travail était difficile et ingrat. La musique compensait en quelque sorte beaucoup de carences en tout genre : manque d'affection, manque de diplômes, manque d'un métier plus valorisant.

Un jour, il entendit un son... très particulier... qui provenait d'un appartement au quatrième étage de la cité HLM qu'il gardait dans une banlieue plutôt agitée. Le son, il le reconnut tout de suite : c'était celui d'un clavecin. Qui pouvait bien écouter jouer d'un instrument pareil dans cet endroit qui résonnait plutôt de rap hurlant à longueur de journées et du vrombissement de moteurs exaltés une bonne partie de la nuit ?
Le mystère demeura un moment.

Un jour, une charmante locataire du quatrième étage vint lui demander un service. C'était aussi dans les fonctions du gardien de cet immeuble que d'aider les locataires dans de menus travaux.

Lorsqu'il enta dans le salon, il identifia tout de suite ce qu'il avait déjà entendu de sa loge : c'était un clavecin, un vrai !
La dame était charmante. De fait, elle était aussi professeur de ce génial instrument.
- En HLM, lui dit Paul. Ce n'est pas banal quand même de posséder un clavecin de cette valeur ! Et d'être professeur de cet instrument !
- Eh oui ! répondit la dame. Vous êtes bien féru de musique baroque m'a-t-on dit ! Ici, ce n'est tout de même pas si courant !

Devinez la suite !
Ou bien racontez l'histoire !

Commentaires